Avertir le modérateur

14 avril 2014

Sélection Shopping du 14 avril 2014

Avec le beau temps qui arrive en force, pourquoi rester chez soi alors qu'il y a temps de choses à faire dehors.

Sélection Shopping du 14 avril 2014 sur skeuds.comPour jouer à The Amazing Spider-Man 2 sur PS4 ? Oui mais après, pourquoi ne pas aller chez Sushi Shop ou au Shabu Sha pour manger asiatique ?

A moins que samedi prochain, vous n'alliez voir notre ami Paul Séré au Théâtre de Dix Heures pour son second show exceptionnel.

Si la lecture est plus votre passion, optez pour le dernier numéro de The Source avec ScHoolboy Q en couverture tout en écoutant du bon son avec les derniers écouteurs signés Maxell.

Enjoy la nouvelle Sélection Shopping de Skeuds.

Lire la suite

10 avril 2014

Paul Séré vous attend samedi au Théâtre de Dix Heures

Il est comme Paul Séré, discret et tout et tout. Pas le genre à gueuler partout qu'il est de retour, alors, on est bien obligés de faire le job pour lui:

Paul Séré vous attend samedi au Théâtre de Dix Heures sur skeuds.comPaul Séré est de retour.

Le connaissant, il vous dirait qu'il n'est jamais parti ou alors, pas très loin, mais l'air de rien, il sera samedi soir en représentation exceptionnelle au Théâtre de Dix Heures à Paris avec un spectacle intitulé P****, j'ai 30 ans !.

Et toujours l'air de rien, c'est un événement.

Lire la suite

08:00 Publié dans Humour, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paul sere, humour, videos |  Facebook | | |

05 novembre 2009

Paul Séré mis à l'amende sur Skeuds - suite (Interview - Humour)

Paul Séré nous attendait pour une interview qui allait s'avérée musclée ... et elle le fut.

Pour ceux qui ont manqué le début de l'histoire, c'est ICI sur Skeuds.

On reprend donc .... 1,2, c'est parti sur Skeuds !!!

paul-sere-openyourmic2.jpg

 

Paul Séré m'accueille donc gentiment ainsi que Jalila qui est une crème de réception ... enfin pas pour tout le monde.

Après m'avoir invité à m'assoir, elle a la bienséance de m'offrir un café.

Poli et surtout timide, j'accepte, bien que n'aimant pas le café, elle fait de même avec l'artiste, qui lui, moins con, demande un Coca.

Ah bon, on pouvait ? Me suis-je demandé .... Et oui on pouvait.

C'est ça la différence entre une future star et un ancien avoir été. Un monde.

Sauf qu'il y a une justice pour les petits de Skeuds, j'ai eu le droit à un bon kawa dans un tasse tandis que Paul, lui, a eu le droit à un Coca ... dans une tasse. Une première ... tant pour lui que pour moi.

L'interview commence donc sur des bases de grosse marrade et l'ambiance est mortelle. A ceci prêt que l'entrée ne m'a rien coûté et que le public est restreint.

Que du bonheur en somme.

Alors on commence ? Yes ....

 

Skeuds : Paul, sur mon chemin, j'ai rencontré Anne Roumanoff, ça t'inspire quoi ?

Paul Séré : Franchement et sans langue de bois ...

Skeuds : Évite, ça va se voir ...

Paul Séré : ... respect !!!! Ça pas du être facile pour elle, et elle triomphe partout. Respect !!

Skeuds : Tu m'étonnes, rien qu'en droit d'auteur, elle doit être milliardaire. Et rien qu'avec Paris Première, elle y passe en boucle. Un truc de ouf !!!

Et le Théâtre Trévise, un de tes choix ou Le Grand Stade n'était pas libre ?

Paul Séré : Franchement, le Grand Stade, faudrait que j'y aille en short, et les shorts et moi ...

Skeuds : Oui, tu parles des salles de sport dans ton spectacle .... enfin surtout des douches ...

Paul Séré : Tendu, les douches, tendu ....

Skeuds : C'est pour cela qu'on y va plus, les shorts en béton, ça me va pas.

Paul Séré : Moi non plus, tu m'as vu sur scène, c'est pas le style ...

Skeuds : Non pas vraiment. Enfin sans vouloir vanner, t'as un blème avec les douches ...

Paul Séré : De quoi parles tu ?

Skeuds : Des douches de zonzon .... alors comme cela tu ferais la gonzesse si tu ....

Paul Séré : Chuutt, sinon ils ne vont plus aller au spectacle ...

Skeuds : T'es ouf, elle est trop forte celle là. Tiens à propos d'Un Prophète, t'as aimé ?

Paul Séré : Mortel. Un vrai film d'hommes ....

Skeuds : Sauf si ...

Paul Séré : Putain mais chuuuttttt ...

Skeuds : Ok, ok, je ne dis plus rien ... donc le Trévise.

Paul Séré : C'est une superbe salle. J'avais fait les Blancs Manteaux ...

Skeuds : J'adore celle salle, une temple pour le show !!!

Paul Séré : Pas mieux, mais le Trévise, j'ai adhéré pareil. A l'aise Blaise; tu sens le poids du passé et le dirlo est un vrai fou, d'ailleurs c'est lui qui fait les lumières du spectacle ...

 

Et si vous téléchargiez une petite Mixtape d'Usher ? Hein ?

Usher_Monster-front-large.jpg

Cliquez sur la pochette .....

Skeuds : Pas mal ...

Paul Séré : Et ce mec est mortel, un vrai Seigneur. Un mec qui a une philosophie de life que j'aime beaucoup. Et quand t'es sur cette scène ... wwwhooaaaaa .... le kif, vraiment.

Skeuds : Arrêtes, moi on m'a promis de faire ta première partie, mais .... hein Jalila, j'attends toujours ... alors là tu me mets l'eau à la bouche .... non merci, je ne veux pas de Coca.

Ça se voit que tu prends ton pied, la communion avec le public est totale. Y a une âme, une vraie osmose.

Paul Séré : Ça c'est grâce au public. Tous les lundi, ça change mais ça recommence. Eux comme moi, on s'éclate

Skeuds : Je confirme. Pour déplacer un vieux comme moi, c'est pas facile mais là je suis revenu le mardi et walou ... dégouté

Paul Séré : Oui, nous passons uniquement les lundi car à coté du spectacle, je fais un travail d'écriture, pour moi et pour d'autres artistes.

Skeuds : C'est plutôt lui que je devrai interviewer ... non, je déconne. Si je te dis que ton Spectacle est un spectacle urbain ...

Paul Séré : Yes, un Stand-up urbain, un truc à la Steve Martin.

Skeuds : Pourtant le Stand up n'a pas de point commun avec le ghetto.

Paul Séré : Mon spectacle non plus. C'est un spectacle qui amène la jeunesse mais également les moins jeunes au Théâtre.

Skeuds : Oui, j'ai vu, c'était super éclectique dans les âges comme dans les origines .... sociales.

Paul Séré : Oui ... on est fiers de faire bouger des gens qui ne vont pas au spectacle et surtout, pour qui, un théâtre, c'est un truc dans lequel on va mourir.

Skeuds : Là, tu nous flutes un peu ...

Paul Séré : Pas du tout ...

Skeuds : Si, il y a eu beaucoup de morts .... de rire pendant ton spectacle ...

Paul Séré : C'est gentil.

Skeuds : Non, c'est pas le genre, c'est sincère. Un vrai Stand-up avec beaucoup de finesse.

Paul Séré : Ce que j'ai voulu et j'essaie de m'identifier aux gens qui composent la salle en j'en fais, enfin j'essaie, d'en faire un truc épuré, léger. Un show.

Skeuds : Et où as tu découvert le Stand-Up, c'est pas franchement une tradition française ... sauf dans les cabarets de Pigalle .... dans les années 50. J'y allais.

Paul Séré : J'ai découvert cela aux États-Unis. Et ça m'a mis une telle claque.

Skeuds : Je te crois, t'es encore tout décoiffé. Et quelle est la prochaine étape de Paul Séré ?

Paul Séré : Tu sais, comme un peu tout le monde dans ce métier. L'écriture bien sur, encore et toujours, remettre l'ouvrage sur le métier ...

Skeuds : L'écriture ?

 

paul-sere-2-skeuds.jpg

Paul Séré : Pour la télé voire le cinoche sans lâcher le spectacle bien sur.

Skeuds : Tu as en vue un nouveau spectacle ?

Paul Séré : Oui bien sur, toujours ... c'est une remise en cause perpétuelle. Tu sais, ce n'est que le début. On bosse comme des dingues mais on ne se croit pas arrivés pour autant. On est super heureux de donner du bonheur aux gens. C'est la plus belle des récompenses. Je suis heureux dans ma vie, dans mon métier ... alors si ça doit continuer, ce n'est que du bonheur. Et puis je voudrais me marier ...

Skeuds : Désolé mais je suis pris.

Paul Séré : Non t'inquiètes, t'es pas franchement mon genre, je les préfère ... plus ..enfin

Skeuds : Mais vas-y, dis le, plus belle ... mais tu ne m'a jamais vu en jupe et porte jarretelles ... Un carton ... Alors plus sérieusement, tu vas te marier ?

Paul Séré : Oui et c'est cela mon plus beau projet.

Skeuds : Je te crois volontiers et surtout fonces. Moi, j'ai refusé une fois, je le paie tous les jours ...

Paul Séré : La roue tourne, ça va aller. Mais pour moi, c'est très important, une forme d'équilibre indispensable.

Skeuds : Ton envie, là tout de suite, maintenant ?

Paul Séré : De faire le tour du monde avec un spectacle.

Skeuds : Un putain de challenge dis moi.

Paul Séré : Oui mais comme je te l'ai dis, pour moi, je ne suis jamais arrivé. On a une super team que tu as vu ...

Skeuds : Oui, c'est du lourd ...

Paul Séré : Merci, mais pour autant, on taffe dur car on n'oublie pas d'où l'on vient. Et chez nous c'est un réflexe pas une politique de façade.

Skeuds : Et si on causait zic-mu; dans ton spectacle il y a beaucoup de références au Funk, au Rap et au R&B avec Usher bref à tout ce que l'on aime sur Skeuds ...

La suite ICI .....

02 novembre 2009

Paul Séré mis à l'amende sur Skeuds (Interview - Humour)

Paul Séré mis à l'amende par Skeuds, elle n'est pas belle celle là ?

J'ai rendez-vous avec Paul Séré.

Paul qui ? Paul Séré.

Vous savez un mec qui nous a fait rire au Théâtre Trévise pendant près de deux heures et dont nous vous déjà avons parlé sur Skeuds voici quelques semaines (voir ICI).

Comme d'hab', sur Skeuds, vous savez qu'on ne prépare rien, c'est la tradition 100% freestyle, et c'est pas pour un Paul Séré qu'on va changer la donne. Faut quand même pas déconner.

D'autant que sur ma route, je croise, le cœur battant la chamade, Anne Roumanov, oui vous avez bien lu, la grande Anne Roumanoff et je me dis candidement que cela est de bonne augure.

Seul bémol, elle ne m'a pas reconnu. Moi qui, pourtant passe mon temps devant Paris Première ...

Peut-être suis-je passé un peu trop vite devant elle ou mais j'y pense.

paul-sere-openyourmic2.jpg

Je suis allé chez le coiffeur jeudi dernier. J'en suis presque méconnaissable ... mais tout de même. Elle abuse Anne.

J'arrive donc le cœur encore plus battant au lieu dit de notre rendez-vous, c'est à dire dans les locaux de Open Your Mic.

Zut, il me manque le code pour rentrer.

Arrrggggg ..... mais qui vois-je tel un sauveur sans son destrier blanc ?

Paul Presboist ? Non, bien sur, Paul ......... Séré by himself .... et c'est lui qui, gentiment, m'ouvre la porte sans, lui non plus, me reconnaître.

Serais-je devenu beau d'un seul coup ou les comiques se seraient-ils passés le mot afin de me boycotter, de peur que je ne leur pique leur place douillette et confortable. Je ne saurai vous dire.

Je pénètre donc dans les lieux ..... somptueux voire somptuaires. Et d'un coup, j'ai honte de ma défroque.

J'avais oublié que je me rendais à l'Ambassade du Rire et que j'allais, de surcroit, avoir la chance d'avoir audience auprès du souverain suprême de l'endroit.

Quelle chance vraiment. Je suis sur que vous m'enviez, hein, allez .... !!!!

Mais souvenez vous qu'il se donne également en spectacle (avec un vrai public et qui rit en plus) tous les lundi au Théâtre Trévise, sans chichi, ni physio. Pas bégueule le Paul.

Et, en plus, pour une somme modique me suis-je laissé dire.

Mais en fait, je ne vous apprend rien car si vous avez le bon goût de venir sur Skeuds, vous n'avez pu manquer le Spectacle de Paul Séré.

Ou alors vous aviez une bonne excuse (merci de nous l'envoyer, on vérifiera) et encore, une bonne excuse ne vous dispensera pas de vous y rendre, surtout si vous désirez passer deux heures et des brouettes avec un type qui ne veut vous, finalement, que du bien.

Oui, vous faire marrer. Tout simplement.

Vous remuer les tripes sans passer par la case Hosto ni par un proctologue fou.

Et même un croque morts serait obligé de changer de métier après avoir vu le Spectacle de Paul Séré.

C'est-y pas une bonne nouvelle ça, non ? Moins de croque morts, moins de morts. Logique, non ?

Alors Paul Séré, un bienfaiteur du rire et de l'orphelin ?

Un peu oui ... mais comme vous allez y aller, il nous est inutile de vous faire l'article, nous en postons suffisamment comme cela sur Skeuds.

Et ne craignez rien pour moi, une fois coincé ce n'est pas un Séré qui va me l'a jouer.

Nous avons, et vous le savez, interviewé les plus grands de ce Monde, le Concierge/doorman de Kanye West, le facteur de 50 Cent, le cousin du frère de Karim Benzema (ça c'et pas une connerie, hein Jamel ?).

Bref, tout le monde est passé par Skeuds. Un peu comme on passe obligatoirement par la case zonzon quand on joue au Monopoly .... dans certains pays.

Alors, on va le mettre à l'amende l'ami Paul; pour cela, comptez sur moi, comptez sur Skeuds !!!

 

La suite main-de ou demain, faut voir.

Dès qu'on l'aura relâché, lundi il a du taff.

Des centaines de personnes à faire marrer. Alors, pas le choix que de le détacher.

Mais pour vous faire un avis, allez le voir plutôt que de croire toutes les conneries qu'on vous raconte.

 

Paul Séré au Théatre Trévise , 14 rue de Trévise Paris 9ième Métro(s): Cadet OU Grands Boulevards

Réservations: 09.81.61.76.29

C'est tous les lundi, dépêchez-vous, il n'y en aura pas pour tout le monde. Et puis on ne le relâchera pas toujours.

 

20 octobre 2009

On a vu le spectacle de Paul Séré au Trevise, et on a aimé (Humour)

paul-sere-skeuds.jpg

Bon OK, OK, vous nous connaissez nous sommes de grands sceptiques devant l'Éternel et quand nous avons reçu le mail nous invitant à aller voir le spectacle de Paul Séré, on s'est un peu demandés si il n'y avait pas erreur sur les destinataires.

En y en regardant à deux fois, nous connaissions l'expéditrice, OK, c'est déjà pas mal mais Paul Séré, pas vraiment du tout.

Et puis on s'est tout de suite demandés si nous n'avions pas, par erreur, adhéré au fan club de MN8 ou des 2B3, pas le collectif de remixeurs, non les nouveaux "chanteurs" du père Lachaise.

Et puis non. On n'avait pas pu faire cela.

Ensuite, nous avons eu la sagacité (ça nous arrive) de checker un peu plus loin.

Et plutôt que d'aller voir, sans savoir pourquoi, un beau gosse, on a finalement appris que c'était un comique de la nouvelle génération qui se la donnait en public. Et de surcroit que l'un pouvait ne pas aller sans l'autre. Putain, le costard.

Mais bon, nous les beaux gosses .... hein .... alors on est plutôt allé voir le comique, hier soir - lundi 19 -, puisque Paul Séré ne squatte le Théâtre Trevise (Métro: Cadet ou Gds Boulevards pas loin du Rex ou pour les anciens du Hollywood Boulevard, le cinoche de Bebel et de René Chateau, il vous en causera à mots couverts avec un sketch sur Jean Claude Van d'Hamme) que les lundi à 21h30.

On se dit donc qu'en plus d'être un beau gosse marrant, il devait être, soit timide, soit discret. Voire les deux.

Ce qui commence à faire beaucoup pour un seul homme.

Et nous ne sommes, pour rien au monde, arrivés en retard pour voir ce phénomène. Pour ne pas en louper une miette.

Et nous n'avons pas été déçus comme d'ailleurs les milliers de fans qui faisaient la queue pour rentrer dans la salle du Théâtre.

De bon augure.

Le mec assure déjà en nous faisant attendre, en se faisant désirer !!!

Et puis on s'est dit que même si Paul Séré ne devait pas assuré, il y a un magicien en première partie. Alors !!!! Pour les fans de Dominique Duvivier que nous sommes ....

Ce n'est pas le fils spirituel de Gerard Majax ni de Garcimore ce Kamel, et oui Kamel (c'est pas de notre faute, ni de la sienne d'ailleurs), mais il assure pas mal. Une vraie mise en bouche afin de préparer les zygomatiques au show de Mister Séré.

Et Kamel, perpétue la tradition des magiciens .... arabes .... en faisant disparaitre un billet de 20 euros.

Un billet donné par un spectateur qui se demande pourquoi il n'est pas resté sous la couette avec sa femme, son chien, sa console de jeu, son iPhone (rayer les mentions inutiles ou tout ça à la fois).

Mais Kamel ne l'avait pas pris en traitre, il s'est présenté et n'a jamais dit qu'il se nommait Bertrand, Jean Charles ou Gonzague.

Mais, et c'est la que l'on voit que tout se perd, Kamel fait aussi des miracles.

Il nous a fait nous marrer, nous gausser et le comble est que Kamel a rendu le billet de 20 euros à son propiètaire non sans l'avoir, avant, transformé en un billet de 50 euros. Bonne soirée pour ce spectateur qui, depuis a quitté sa femme, donné son chien à la SPA et vendu sa PS3 et son téléphone portable.

Mais Kamel ne s'est pas arrêté là, il a conclu son mini show en disparaissant tel les magiciens de Las Vegas pour faire apparaitre, on vous le donne en mille ....

PAUL SERE .... yes, on voit que vous suivez.

Oui, et d'entrée de jeu, on en prend plein les gencives !!!

Et voit d'entrée que Paul n'est pas seulement un boulager, mais aussi un marrant sur pattes.

Les sujets de son spectacle sont divers et variés et ce qui est plaisant c'est que l'artiste joue avec le public avec habilité et intelligence.

L'accent est urbain (on y revient toujours) sans qu'il ne soit necessaire d'être venu avec un dictionnaire BANLIEUE/PARIS (et inversement) pour tout comprendre et rigoler.

Et tout y passe: le ramadan, les meufs, les keums, les consoles de jeux, les téléphones portables, l'alcool, les jeun's, les vieux, les PDs (euh désolés .... les Gays) ... bref  LA VIE ....

Un sujet que nous connaissons tous bien et que le mec qui est sur la scène maitrise parfaitement du haut de ses 30 balais avec une maestria peu commune.

Nous avons donc passé une heure trente à nous gausser à en attraper un torticolis, et c'est peut être là que nous avons eu notre seul regret. Celui d'être venu sans aspirine.

Mais finalement nous sommes repartis avec de la bonne humeur jusque pour la fin de l'année ... 2010.

Ce spectacle devrait être remboursé par la sécu et nous le recommandons vivement à Didier Lombard (PDG de France Telecom) et à ses troupes, il y aurait bien moins de suicides dans son entreprise (que nous connaissons bien pour y être passé).

Le show signé Paul Séré est un remède à la sinistrose ambiante qui méritait bien que l'on apprenne à écrire pour vous en parler. On est comme cela à Skeuds.

Un spectacle, et nous avons eu la chance d'en causer avec lui, qui devrait permettre à la jeunesse de voir qu'un théâtre n'est pas seulement un endroit  où les vieux se font chier ou s'endorment (tout en se faisant chier mais sur eux).

Mais que cela peut aussi être un endroit où l'on peut mourir de rire, ce qui est un comble pour la jeunesse.

Un spectacle que, BIEN SUR, Skeuds vous recommande.

Et si on avait le "gent-ar", on vous y inviterait de bonne grâce.

Mais vous savez à quel point nous sommes des pauvres.

Alors, faites un geste pour vous-même, pour retrouver la pèche, pour emmener la gazelle que vous désirez SERE serrer ... elle sera conquise du taff que l'artiste aura fait pour vous et reconnaitre votre bon gout.

Car un mec qui va voir Paul Séré, ne pas être qu'un mec qui a bon gout.

Merci, donc Mr Paul Séré, pour cette bonne soirée de bonne humeur qui, si elle ne dure qu'une heure et demie mériterait des prolongations ... contrairement à nos footeux qui eux vont jusqu'aux prolongations et qu'on aimerait voir souvent ne plus jouer tellement ils nous emmerdent.

PAUL SERE AU THEATRE TREVISE TOUS LES LUNDI A 21H30 AVEC KAMEL LE MYSTIFICATEUR HUMORISTE JUSQU'A LA FIN DE MOIS DE DECEMBRE 2009.

BILLETS EN VENTE SUR TICKETNET.FR, FNAC.COM, BILLETREDUC.COM ..... bref partout, dans les boucheries Hallal, les magasins Casher et les bonnes paroisses même protestantes.... c'est bien le moins pour un spectacle 100% MARRANT. Un spectacle 100% rassembeur, rassembleur.

Un spectacle qui nous fait regretter que la semaine ne compte pas 7 lundi.

A NE PAS MANQUER A MOINS DE VOULOIR MOURRIR CON. MAIS C'EST UN CHOIX ... QUE NOUS DECONSEILLONS BIEN SUR.

paul-sere-2-skeuds.jpg
Cela ne vous rappelle pas l'affiche du Flic de Beverly Hills ? Et bien, c'est au moins aussi marrant même sans Eddy Murphy.

16:27 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : skeuds, paul séré, humour |  Facebook | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu