Avertir le modérateur

06 janvier 2013

Découvrez l'envers du décor des conventions de vinyls à New York - The Roosevelt Years

Pour qui a collectionné des vinyls de Funk, de Soul, de Rap, de Hip Hop, de R&B, de Jazz ou d'Acid Jazz, l'un des endroits propices et pratiques pour trouver son bonheur est la convention de disques.

Pete Rock en pleine découverte dans sa collection de vinyls sur skeuds.comDe Paris à New York, de Londres à Tokyo, de Brighton à Melbourne, les grandes villes, malgré le déclin des ventes de vinyls, ont presque (eu) toutes leur convention.

A Paris, il y a eu celle de la Porte de la Villette, de Bercy mais aussi et encore (pour combien de temps ?) celle de Champerret.

Mais celle qui nous a marqué le plus, et c'est bien normal, est celle du Roosevelt Hotel à New York au milieu des années 90, époque bénie s'il en est pour la musique de qualité.

Nous y allions dès qu'il y en avait une (pas tous les mois comme il est dit dans le documentaire ci-dessous).

C'était une étape obligatoire pour les marchands de vinyls que nous étions avec nos amis de Colombes, les célèbres Mojes (props to Claude et Topheti).

Il faut avouer que nous étions toutes les semaines à New York et donc le Roosevelt était un passage obligatoire pour passer un bon dimanche.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu