Avertir le modérateur

31 mars 2015

Cool & Dre, mais que sont-ils devenus ?

Cool & Dre, la paire de producteurs, il y a dix ans - oui déjà dix ans et même plus - était incontournable. Mais qu'est-elle devenue ?

Cool & Dre, mais que sont-ils devenus ? sur skeuds.comRetour sur une carrière assez impressionnante ... qui en a inspiré plus d'un !!!

Cool et Dre se sont rencontrés à l'Université de North Miami, nous sommes en 2002.

Il crée alors le label musicale Epidemic Music.

On le retrouve  deux ans après, pour une entrée dans le vif du sujet qui fera grand bruit.


Le duo signe le titre au nom évocateur, New York, de Ja Rule, qui invite au passage Fat Joe ainsi que Jadakiss.

La première frappe est alors la bonne.

New York tourne en boucle sur les ondes des radios américaines et permet au duo de commencer à se faire un nom dans le milieu.

JA RUE feat.FAT JOE,JADAKISS - New york


Les deux compères ne feront que confirmer leur force de diffusion quand, un an après, ils rencontrent un tout jeune rappeur du nom de The Game qui pour son premier album, The Documentary, fait appel à eux pour, ce qui deviendra un tube, Hate It Or Love It, avec à l'époque, l'incontournable 50 Cent en invité.

The Game, 50 Cent - Hate It Or Love It

Cool & Dre collaboreront, toujours en 2005, sur le The Carter II de Lil Wayne pour le titre Get Over, mais aussi avec Chris Brown sur What's My Name ou encore sur le titre No Snitchin' de Chamillionnaire avec Bun B.

La machine semble en marche et rien ne paraît pouvoir entraver l'évolution du duo de Floride.

Et ce n'est certainement pas en 2006 que les choses vont dérailler puisque Dre, ayant une idylle avec Christina Milian, décide avec son compère Cool de produire entièrement l'album So Amazin' de la belle, qui donnera quelques tubes comme Say I avec Young Jeezy en featuring.

Young Jeezy, fort de cette rencontre, en profitera lui aussi, pour faire appel à Cool & Dre sur Streets On Lock.

Christina Milian - Say I ft. Young Jeezy

Young Jeezy - Streets on Lock (Bitch I'm Jeezy)


Mais c'est surtout sur deux gros albums que Cool & Dre vont s'installer aux commandes des productions du South US:

Listen de DJ Khaled où le duo rassemble la crème de la scène South sur Holla At Me, et sur le premier album - que beaucoup considère comme étant un classique - de Rick Ross, Port Of Miami, avec les titres Blow et Boss.

Dj khaled - holla at me

Rick Ross - Blow (Featuring Dre) / Album : Port of Miami


De 2006 à 2008 tout va toujours pour le mieux pour Cool & Dre.

Le duo collabore en effet sur les plus gros morceaux du moment et contribue à faire monter toute la nouvelle vague d'artistes de Miami comme sur le morceau Ain't Sayin' Nothin' de Fat Joe avec Plies - avec Dre au refrain encore une fois !

Fat Joe Featuring Plies and Dre - Ain't Sayin' Nothin'


On les retrouve alors sur des morceaux comme 100 Millions de Birdman ou sur Ghetto du nouveau venu de Floride, Ace Hood - Dre en profitant d'ailleurs pour chanter désormais les refrains.

Cool & Dre seront également présents sur l'album We The Best de DJ Khaled avec cinq titres et LAX de leur fidèle ami de Los Angeles, The Game.

Cinq titres dont le fameux My Life avec Lil Wayne.

Weezy qui en préparation de son The Carter III fera appel à aux pour le morceau Phone Home.

Birdman - 100 Million ft. Young Jeezy, Rick Ross, Lil Wayne

The Game - My Life ft. Lil Wayne


Gym Class Heroes, Ludacris, Busta Rhymes, ou encore Nas suivront pour collaborer avec le duo phénomène.

Le monde du Rap est alors, presque à leurs pieds.

En 2010, on ne change rien !!

Lil Wayne les appelle en renfort pour son album Rock, Rebirth.

Six compositions de cet album sont signées Cool & Dre, dont l'une qui est l'un des titres phare de l'album, On Fire.

Lil Wayne - On Fire


Un an plus tard, 2011, The Game décide de sortir The R.E.D Album avec un sombre inconnu, Kendrick Lamar, présent sur le titre The City.

Et devinez qui produit le morceau ?

Cool & Dre bien sûr !

Les deux producteurs en profiteront d'ailleurs pour signer le second single de l'album, Red Nation.

Game - The City ft. Kendrick Lamar

Game - Red Nation ft. Lil Wayne


On se dit alors que plus rien ne peut les arrêter et que c'est leur banquier qui doit être content d'autant de bonnes pioches musicales !

Mais ...

La mode des Bangers, ces morceaux qui sonnent tous pareil pour péter en boite, va les étriller !!!

A partir de ce moment, le duo signe moins de collaborations gagnantes, a moins d'impact médiatique.

Cool & Dre semble quelque peu subir cette nouvelle mode qui leur est complètement étrangère artistiquement parlant.

Et ce ne s'est pas arrangé puisque les Bangers vont mourir ou presque avec la Trap.

Trap dans laquelle Cool et Dre ne semblent pas exceller non plus...

L'avenir s'est donc subitement assombri pour les deux phénomènes de Miami, mais ce même avenir nous dira aussi si Cool et Dre sauront s'adapter et nous concocter des hits comme à la bonne époque.

En tout cas, chez Skeuds, on ne serait pas fâchés si tel était le cas. (Adrien R.)


http://bit.ly/1BLqFRu

Commentaires

ils font toujours dès prod la preuve avec le récent clip de Kent Jones (rappeur de we the best) Kent Jones – Shiverin *NSFW* : https://youtu.be/ka741wJpyYo

Écrit par : dope | 01 avril 2015

On est bien d'accord dope MAIS ils ne sont plus bankables, c'était le sens de cet article ... :)

Écrit par : Skeuds | 01 avril 2015

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu