Avertir le modérateur

11 décembre 2014

Stoul, portrait d'une Street-Artiste

C’est dans son atelier francilien que Stoul, figure féminine incontournable du Street-Art, nous a reçu.

stoul-4-skeuds.jpgActuellement, elle est présente dans plusieurs galeries parisiennes comme le Lavo Matik, Nunc, Galerie Ligne 13, Akiza La Galerie et chez Joël Knafo.

La multiplicité de ses  performances et son omniprésence nous conduisent artistiquement à mieux la connaître et, si ce n’est pas déjà fait, à vous la faire découvrir..

A l’instar de Miss.Tic, Vinnie Graffiti, Kashink ou Miss Van par exemple, Stoul apporte sa pierre précieuse à une scène Street -Art à dominance mâle. Un regard aux cils longs bourré de créativité.

A défaut donc de pinceaux, l’usage de quelques mots nous servirons à peindre son portrait.


En cette fin d’année, Estelle, de son prénom, s’expose au sens propre comme au figuré.

C’est avec sa voie posée au rythme mesuré et agréable qu’elle s’est dévoilée face aux questions suivantes:

Rick Report - Peux tu nous dire qui tu es en quelques mots ?

Stoul - Je suis Stoul, artiste peintre.

Je peins un univers peuplé de femmes hybrides. Ce sont des femmes chats qui évoluent dans des univers à motifs.

Récemment, j’ai des inspirations qui me viennent des origamis, donc mes personnages sont habillés par des formes abstraites géométriques qui ouvrent vers un imaginaire à la porté de tous.

Stoul, portrait d'une Street-Artiste sur skeuds.com

Rick Report - Pourquoi des femmes chats ?

Stoul - Quand j’ai commencé, au début des années 2000, je faisais des petits portraits de chats.

C’était des chats qui se prenaient un peu pour des humains avec des cheveux, des vêtements ...

Au fil du temps, ces personnages ont accueilli une part de la féminité qui grandissait en moi.

Mon intérêt pour la mode a également eu de l’influence sur mes créations.

Rick Report - A quel age as-tu commencé à peindre ?

Stoul - J’ai commencé à peindre depuis toute petite. J’aimais dessiner et ma mère m’emmenait beaucoup dans des galeries voir des expositions. Mon temps libre était souvent dédié aux ateliers d’arts.

A la fin du collège je disais déjà que je voulais être artiste peintre.

Stoul, portrait d'une Street-Artiste sur skeuds.com

Stoul, portrait d'une Street-Artiste sur skeuds.com


Rick Report - Quand tu as commencé à peindre sous le nom de Stoul, comment définissais tu ton travail ?

Stoul - Quand j’ai commencé, j’étais dans le milieu du Low Brow Art, un mouvement qui vient des États-Unis. A la base c’est plutôt des graphistes, illustrateurs, tatoueurs qui ont transposés leurs dessins sur de la toile.

J’observais aussi ce qui se faisait au niveau du graffiti car j’ai grandi à Paris dans le 14ème ou j’ai côtoyé les œuvres d’André et Miss.Tic.

Rick Report - Quelles sont tes sources d’inspirations ?

Stoul - La période de l’Art nouveau, le Club Dorothée par la stylisation de l’humain issu des mangas. Tout ça a carrément influencé mon trait et ma façon de faire.

Stoul, portrait d'une Street-Artiste sur skeuds.com

Rick Report - Vas-tu un jour dessiner un homme ou l’as-tu déjà fait ?

Stoul - Oui, j’ai pris des cours de modèle vivant. Mais transposés dans mon univers, les hommes ressemblent à des femmes.

Parfois quand je veux représenter un homme, je le transforme en animal. C’est plus facile!

J’ai été élevée dans un monde de femmes, c’est peut être aussi pour ça.

Rick Report - Quel bilan peux tu tirer de ton année 2014 ?

Stoul - C’est un beau bilan, il y a eu des petits creux comme tout les ans car on ne sait pas toujours de quoi demain sera fait. Mais finalement, j'ai exposé et participé à des projets où Speedy Graphito et des membres du 9ème Concept étaient présents et j'en suis très fière car dès mes débuts j'admirais leur travail.

Stoul, portrait d'une Street-Artiste sur skeuds.com

Rick Report - Des envies pour l’année prochaine ?

Stoul - J’espère avoir une exposition solo à Paris car la dernière date de 2006.

Infatigable, pour débuter son année 2015,  Stoul sera en séance de dédicace de sa monographie RETROSPECTION // STOUL PEINTRESSE 2004/2014 chez Akiza La Galerie le samedi 17 janvier 2015 de 16h à 20h et le samedi 24 janvier au Lavo Matik (même horaire).

Les pièces de Stoul Peintresse, reconnaissables par leur univers, pourraient très largement faire l’économie d’une signature. Mais vous pourrez, a contrario, dépenser vos étrennes pour vous en mettre plein les yeux. (Rick Report)

 

http://bit.ly/1zzKUmN

Commentaires

Jai découvert vos peintures , et suis devenue addict, prise dans la tourmente, je m'échappe à savourèr vos toiles, thérapie .....
...alors, j'attends le livre avec hâte, et espère vous rencontrer à la journée dédicace......
Amoureuse des chats, et de la féminité féline, j'adore ce que vous réalisez, à bientôt, j'espère.......
Continuez votre chemin de créations avec autant de finesse, de douceur et de générosité, bon cocktail de couleurs.....
Vos toiles me permettent de rêver...et de sortir la tête de sous l'eau, jai un tuba, mais parfois ne suffit pas, alors je dois me nourrir de douceur et de couleurs, de caresses de chats, et sourires d'enfants.......
Cordialement, Cathy

Écrit par : Anciaux | 12 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu