Avertir le modérateur

16 octobre 2014

Est-ce la fin de Lupe Fiasco, est-il un rappeur fini ? Retour sur une carrière gâchée ?

Vous souvenez vous de ce ce jeune gamin de Chicago, geek, passionné par le skate, mangas et jeux vidéos ?

Est-ce la fin de Lupe Fiasco, est-il un rappeur fini ? Retour sur une carrière gâchée ? sur skeuds.comCelui là-même dont les textes étaient écrits avec intelligence et son flow était d'une technique impressionnante ?

Un artiste complètement atypique donc, qui, malheureusement peine à revenir sur le devant de la scène. Skeuds a décidé de se pencher sur son cas afin de comprendre pourquoi il n'est plus aussi influent., le jour même où son label vient d'annoncer la date de sortie du prochain album.

Pour commencer, on s'aperçoit que le temps passe vite, très vite même puisque cela fait déjà presque dix ans qui se sont écoulés depuis l'apparition d'un jeune homme âgé de 22 ans sur le single Touch The Sky extrait de l'album Late Registration de Kanye West.


A l'époque Lupe n'est encore qu'un rookie mais tout de suite donne l'impression d'être déjà dans la cour des grands.

Kanye West - Touch The Sky (MTV Version) ft. Lupe Fiasco

 

En 2006, il sort ce que l'on pourrait qualifier de classic son premier album Food & Liquor avec des morceaux tels Kick Push qui le confirme clairement en tant que sensation montante du milieu Rap.

On le retrouve déambulant dans les rues de Chi-town nous faisant visiter sa ville avec ses potes et leurs skates, tout en y parlant de son autre passion après la musique.

Ou I Gotcha dans un univers totalement décalé autant visuellement que musicalement, on y verra apparaître le charismatique Pharrell Williams qui laissera sa voix sur le morceau.

Avec un clip relativement sympathique et enfantin qui colle, du coup, bien aux deux hommes.

Lupe Fiasco - Kick Push (Video) (Album Version)

Lupe Fiasco - I Gotcha


S'en suivra un second album intitulé The Cool sorti en 2008, album tout aussi efficace qui sera certifié disque d'or.

Album où Lupe Fiasco nous démontrera ses talents de kickeur sur Go Go Gadget Flow, son côté Gentleman sur un superbe Paris, Tokyo, passant par le carton planétaire Superstar en collaboration avec son acolyte Matthew Santos et profitant même pour faire la bande son d'un des volets de la série des films à sensation Twilight sur Solar Midnight (morceau sonnant d'ailleurs bien plus Pop/Rock et n'étant pas sur The Cool).

Nous avions oublié de vous dire, Lupe Fiasco, d'origine comorienne, est musulman, et sa pochette nous le fait un peu plus comprendre, mais nous verrons par la suite que son appartenance religieuse aura un rôle dans la suite de sa carrière.

Lupe est donc, alors signé chez Atlantic Records et reçoit des traitements de faveurs de poids puisque les mondialement renommés Jay-Z, Pharrell Williams ou encore Kanye West le soutiennent et le parrainent clairement.

Tout va donc bien dans le meilleur des mondes, Lupe étant même reconnu l'homme le mieux habillés de la planète par plusieurs magazines.

Mais cela va malheureusement se gâter ...

Lupe Fiasco-Go Go Gadget Flow

Lupe Fiasco - Paris, Tokyo

Superstar (featuring Matthew Santos)

Lupe Fiasco - Solar Midnite


Lupe entrevoit déjà de mettre un terme à sa jeune carrière, c'est ce qu'il dit dans plusieurs interviews, sans trop que l'on ne comprenne pourquoi, nous parlant d'une envie d'écrire un livre ou de changer d'air.

Prémices d'un malaise qui verra le jour lors de son troisième opus, qui devait initialement s'intituler The great American Rap Album puis LupEND, opus qui se verra finalement intitulé, après mure réflexion dans ses projets Lasers qui sortira en 2011.

Et hormis le fait qu'il ait des talents certains pour le Rap et l'écriture, Lupe Fiasco a aussi une conscience politique très prononcée et n'hésite pas à prendre un virage à 180° sur ce troisième opus où il décide de laisser le cool kid de Chicago dans sa chambre pour y imposer l'homme de combats et de valeurs que sont les siennes, au risque de choquer.

L'album est plutôt très dur avec la politique dans sa globalité.

L'homme, comme on vous l'a expliqué, est musulman et n'hésites pas à prendre cause et partie contre la politique des États-Unis ou de l’État d’Israël, défendant ainsi la Palestine et sa communauté religieuse trop souvent ciblée de religion terroriste par exemple.

Et c'est sur le morceau The Words I Never Said en featuring avec la triste Skylar Grey que Lupe Fiasco nous le fait le plus sentir avec un clip beaucoup plus sombre et des textes dénonciateurs, son malaise.

Le résultat n'en reste pas moins musical puisque l'album est très bon, jouant pas mal avec l’Électro comme sur le morceau Break The Chain, seulement de part sa prise de position, laisse certains dubitatif.

Surtout quand en plein milieu de l'album vient un morceau comme Out Of My Head avec Trey Songz en featuring totalement différent de la thématique de l'opus.

Lupe Fiasco - Words I Never Said ft. Skylar Grey

Lupe Fiasco - Break the Chain feat. Eric Turner & Sway

Lupe Fiasco - Out Of My Head ft. Trey Songz


Il faut savoir que cet album, a été plusieurs fois présenté à Atlantic Records qui a demandé à différente reprise que Lupe Fiasco revoit la thématique de l'album bien trop engagé à leur goût.

C'est donc tout naturellement que l'artiste de Chicago depuis la sortie de Lasers est en conflit continuel avec sa maison de disques (pourquoi n'en change-t-il pas alors ?).

Depuis cet album, on sent que sa prise de position a un peu déréglée la machine, voire même peut-être, la personne.

Puisque Lupe Fiasco, habituellement très intelligent et plein de bon sens, joue de maladresse sur les réseaux sociaux ce qui ne l'aide pas à relancer une carrière de jeune artiste cool et bien dans ses baskets.

Tenez, par exemple, lors de l'interview réalisée pour la radio US 92Q, Lupe Fiasco déclare à la suite au décès du rappeur de Chicago Lil Jojo, avoir peur pour sa famille à cause de Chief Keef, alors jeune pousse du Rap de Chicago et qui nous montre une image bien plus Ghetto de sa ville que ne le fait Lupe Fiasco.

Une déclaration à laquelle il ne nous avait jamais habitué et ce à quoi Chief Keef n'a pas tardé de répondre en l'insultant sur les réseaux sociaux.

Lupe Fiasco est alors en pleine réalisation de son quatrième album intitulé Food & Liquor II; on se dit alors qu'il reviendra en tant que mec cool et non plus politique, mais non.

Puis, décidera, une fois de plus, de nous informer de sa prochaine retraite.

Chose qui ne fera pas puisque l'album verra le jour en 2012 et comme prévu, peinera à faire grand bruit comme ces trois premiers albums.

On y retrouvera des morceaux comme Lamborghini Angels, morceau encore une fois engagé envers le monde actuel, parlant (encore !!) pas mal de religion Around My Way qui voit, pour son clip, Lupe Fiasco déambuler au volant d'une Lamborghini dans les rues de Chicago ou Bitch Bad qui vous laisse comprendre de quoi il sera question rien que par le titre.

Tous les clips de ces morceaux sont relativement bien réalisés mais ayant pour même sujet commun, une seule chose, la critique.

C'est clair, nous sommes bien loin du skate, des mangas et des jeux vidéos dont il était question lors du premier album du même nom. La Cool attitude est bien loin !!!

Food & Liquor II se vendra assez bien mais n'aura pas le succès du premier volet, certainement dû au fait qu'avec un tel nom, les fans s'attendaient au même univers que le premier album.

Malheureusement pour eux, Lupe Fiasco en était loin, jugez plutôt.

Lupe Fiasco - Around My Way [Freedom Ain't Free]

Lupe Fiasco - Bitch Bad


Depuis, Lupe Fiasco avait su (ou du) se faire oublier, toujours entre deux conflits avec Atlantic Records, il réapparait parfois à la rubrique fait divers.

Proposant par exemple sur Twitter un featuring à 500 euros à un fan.

On se dit alors que l'artiste est généreux et plein de bon sens, mais encore une fois, non, puisque le duo ne pourra être exploité.

Récemment il est quand même revenu à la musique puisqu'on a pu le revoir durant l'été 2012 sur Battle Scars en duo avec Guy Sebastian et fin 2013 sur le clip de Old School Love du britannique Ed Sheeran.

Deux duos très mainstream où Lupe Fiasco nous donne plus l'impression de se raccrocher aux branches qu'autre chose.

On se dit que son retour s'annonce réellement compliqué puisqu'on l'a aussi vu cet été sur le morceau Next To It avec Ty Dolla Sign et pour les personnes qui aimaient le styles vestimentaires de Lupe, toujours très soigné et atypique, on le retrouve avec de longue locks, snapback vissée sur la tête et débardeur en cuir noir.

Oui oui, vous ne rêvez pas! Lupe qui était jusqu'à lors, précurseur dans le domaine vestimentaire, se retrouve juste suiveur de la mode lancée par Jay-Z, Kanye West ou Pharrell, un comble !

Lupe Fiasco & Guy Sebastian - Battle Scars

Lupe Fiasco - Old School Love ft. Ed Sheeran

Lupe Fiasco - Next To It ft. Ty Dolla $ign


En définitif, le fait que Lupe Fiasco se soit autant engagé politiquement sur Lasers a quelque peu sonné la fin du Lupe cool, intelligent et passionné (le Lupe fiasco que tout le monde aime!), pour laisser place à un homme plus agressif, plus dénonciateur dans ses propos mais qui, du coup, n'attire plus autant les personnes l'ayant connu à ses débuts.

La remontée vers les sommet s'annonce donc plus que difficile et, nous pourrons conclure ce focus en citant l'artiste sur son morceau désormais classique Kick, Push, en disant que finalement, Lupe Fiasco nous laisse l'impression d'être

Just a rebel looking for a place to be.

(Adrien R.)

 

Skeuds est désormais disponible pour smartphones ICI

http://bit.ly/1yGEuTJ

Commentaires

Un superbe artiste, j'avais acheté ses 3 premiers albums mais c'est vrai qu'on l'a perdu de vue, presque naturellement car j'ai l'impression de ne plus avoir de nouvelles depuis 3 ans au moins.
Pas mal le son avec Ed Sheeran mais il me rappelle vachement "Family Business" de Kanye sur College Dropout.

Écrit par : samail | 16 octobre 2014

petite remarque
touch the sky est sur l'album late registration

Écrit par : samba | 17 octobre 2014

Excellente et exacte remarque, merci samba

Écrit par : Skeuds | 17 octobre 2014

Merci Samba de ta correction!

Effectivement, erreur de ma part...

Je plaide coupable! ;)

Écrit par : Adrien | 17 octobre 2014

Oh la la !!! L'article est bon

Dans un premier temps, Lupe a grandit depuis ses albums incontournables qu'on peut écouter encore et encore. A mon avis, le fait d'avoir grandit ou mûri rend cet artiste talentueux plus agressif, plus engagé ainsi délaisse sa cool attitude.
Ensuite, dans un second temps, nous pouvons remarquer que son engagement nuis à son exposition ce qui est fort dommage pour la promotion de ses albums.

En somme, Lupe est authentique puisqu'il n'hésite pas à aller contre tous...mais es vraiment bénéfique pour sa carrière?? Un retour, OUI mais avec une bonne promo et du bon son c'est tout ce que le peuple demande. Et n'oublions pas qu'un éventuel album commun avec Kanye West et Pharrell pourra voir le jour (soupir) prions pour que ce jour arrive vite.

Écrit par : GEKO | 18 octobre 2014

GEKO,

On ne peut que regretter le projet avorté CRS...

Écrit par : Adrien | 18 octobre 2014

Article très intéressant mais je regrette que l'auteur ne donne pas plus de crédit à l'intelligence de Lupe Fiasco. Quand le rappeur considère dans "things i've never said" que le silence serait pire que la violence qu'il dénonce il nous donne les éléments pour comprendre sa démarche et son engagement. N'oublions pas que beaucoup de rappeurs de sa génération ont grandi en ayant comme héros Public Enemy, X Clan, KRS One ou Paris, des rappeurs conscients engagés, ou même A Tribe Called Quest , Jungle Brothers ou Queen Latifah dont l'orientation était clairement afro-centrique. En grandissant comment peut il continuer à revendiquer la coolitude de faire du skate à Chicago? Ce ne serait pas crédible. C'est sûr qu'en terme de plan de carrière dans une major le pari est risqué mais on devrait saluer sa démarche et son courage car il ne va pas dans le sens du vent ce qui serait tellement plus simple. En fait cet article lui reproche sa sincérité au détriment d'un retour en grâce potentiel si je comprends bien? Mais il a peut être compris que s'accrocher au succès sans pouvoir se regarder en face dans le miroir tous les matins n'en valait pas la peine. Cet artiste est doué et je le préfère dans ce registre, moins lisse, plus profond ou la forme sert le fond. Il renie avec l'ADN contestataire du hip hop car c'est aussi de cela qu'il s'agit. Il semble que nous n'ayons donc pas les mêmes attentes du rap.

Écrit par : negal | 23 octobre 2014

je ne suis pas d'accord avec toi. le rap n'est pas fait pour ça.
on ne peut pas dire tout sous pretexte d'etre un artiste. Lupe Fiasco asu creer un truc à la cool comme le dit l'article et maintenant, sous pretexte qu'il a une audience, il se croit tout permis de dire.
je preferais le lupe d'avant et autour de moi, c'est pareil

Écrit par : tarda lucas | 23 octobre 2014

Pour répondre au commentaire de NEGAL:

Le but de l'article est de présenter la situation de l'artiste, d'analyser le pourquoi du comment il en est arrivé là, en toute objectivité. Il n'est pas de rentrer dans les détails de ses convictions & de commencer un débat politique, Skeuds n'étant pas fait pour cela.
Après on est d'accord que c'est certainement quelqu'un de très intelligent, il l'a déjà prouvé sur plus d'un texte, mais nous sommes là pour retranscrire des faits, pas pour prendre partit sur quelconques situations touchant n'importe quels artistes (ce qui ne m'empêche pas d'avoir mes convictions personnelles sur la personne qu'il est, mais cela n'a rien à faire dans l'article.)

En espérant avoir répondu à tes questions ;)

Écrit par : Adrien | 29 octobre 2014

Excellent article ! Elle montre précisément l'évolution artistique de lupe mais je pense à mon avis que ça doit à cause de sa maison de disque (Atlantic Record) comme le prouve ses deux extraits (Halie Selassie et Mazinger) de son EP qui va sortir gratuitement et sans pression d'atlantic, "Lost In The Atlantic" dans lequel il reprend son style d'avant "Laser" (sauf peut-être le refrain de Mazinger).

Écrit par : sounafamily | 02 novembre 2014

Excellent article ! Elle montre précisément l'évolution artistique de lupe mais je pense à mon avis que ça doit à cause de sa maison de disque (Atlantic Record) comme le prouve ses deux extraits (Halie Selassie et Mazinger) de son EP qui va sortir gratuitement et sans pression d'atlantic, "Lost In The Atlantic" dans lequel il reprend son style d'avant "Laser" (sauf peut-être le refrain de Mazinger).

Écrit par : sounafamily | 02 novembre 2014

Qu'est-ce que j'ai pu saigner Food and Liquor, The Cool, ainsi que sa tape Revenge of the Nerds !!!
Lupe va revenir, aussi bon qu'avant, c'est sûr.

Écrit par : Ray | 02 novembre 2014

Il n'a pas le choix, la relève est là et pousse derrière

Écrit par : tarda lucas | 02 novembre 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu