Avertir le modérateur

04 juin 2014

Pusha T était la vedette du Villette Street Festival

Le Villette Street Festival à La Villette s'est tenu le week end dernier.

Pusha T était la vedette du Villette Street Festival sur skeuds.com

De nombreux artistes comme Public Enemy, KRS One, DJ Tijo Aimé, le 9EME Concept ... ce sont relayés pendant trois jours pour notre plus grand plaisir.

Présents lors du concert du vendredi 30 mai, nous vous proposons de revivre (en photos) les performances live des Flatbush Zombies, de Pusha T et de The Underchiavers.

Situé dans le Grand Hall de la Villette, les premiers à entamer cette série de concert furent les The Underchiavers, un duo new-yorkais qui a mis le public français à l’heure US. 


Composé de AK et d’Issa Gold, ce jeune groupe nous a hypnotisé avec leur genre psychédélique.

Pusha T était la vedette du Villette Street Festival sur skeuds.com

Le duo de Brooklyn a ainsi pu nous montrer l’étendu de leur talent en interprétant leurs morceaux les plus efficaces tels que The Mahdi ou The Proclamation, le tout ponctué par un saut dans la foule, que demander de mieux.

On notera l’alchimie de la paire de Flatbush, plutôt sympathique puisque de nos jours, rares sont les rappeurs évoluant en duo:

Une belle performance pour The Underachievers qui ont très certainement gagnés quelques fans vendredi dernier.

Pusha T était la vedette du Villette Street Festival sur skeuds.com

Ils ont ensuite laissé place aux Flatbush Zombies, également originaires de New York, qui ont littéralement vampirisé un public déjà mordu par le son lourd et efficace de leurs prédécesseurs.

Proche du style de la clique de A$AP Rocky, leurs sons enivrants et électrique, accompagné d’une prestation scénique digne d’un groupe de rock sur vitaminé laisser croire que ce trio était une dizaine sur scène.

Taillé pour la performance live, Flatbush Zombies a mouillé le maillot (ndlr: l’un des trois portés était celui de PSG) et s’en est même séparer pour donner tout ce qu’ils avaient.

Posant même leurs lyrics sur le Smells Like Teen Spirit de Nirvana ils ont mis une grande claque à nos tympans.

Le trio au style volontairement sombre et "bizarre" a su ravir les connaisseurs:

Il ne s’agissait certainement pas d’une première partie, nous avons un peu discuté avec quelques unes des personnes présentes et celles-ci étaient autant là pour les Zombies que pour King Push.

Il est à proprement sûr que si vous n’avez pas encore entendu parler de ces deux groupes ça ne serait tarder.

La grosse pomme nous réserve encore un bon nombre d’artistes comme eux aux vers et aux sons BIG.

Pour clore cette série de concert quoi de mieux qu’un G.O.O.D. rapper comme Pusha T ?

Nuthin’.

Intronisé sur scène par un très bon set de son DJ, Pusha T a tenu la foule de La Villette dans sa main.

Pusha T était la vedette du Villette Street Festival sur skeuds.com

Balançant les couplets des featuring réalisés avec Kanye West et ceux présent sur la compil’ Cruel Summer.

On a pu voir une différence entre le rappeur G.O.O.D Music et les précédents.

Pusha T possède un charisme agressif sans égal, il suffit de le voir interpréter Millions (avec Rick Ross en featuring sur l’original), Don’t Like ou Pain pour comprendre:

Le public rentre aussitôt dans une transe qui sent la poudre, à Skeuds on en a encore les oreilles qui résonnent.

Pusha T était la vedette du Villette Street Festival sur skeuds.com

Pusha T a plusieurs fois proclamé son album My Name Is My Name comme étant celui de l’année (bien que sorti en 2013) avec tant de conviction que sur le coup on lui aurait presque donné raison !

L’avenir nous dira si La Villette nous offrira à nouveau un Street Festival (à priori, oui), mais c’était d’un point de vue sonore bien au dessus de la musique distiller par certaines radio auto-proclamées premières sur le Rap.

Le Street Festival de La Villette a tenu ses promesses en affichant les grandes composantes de la culture urbaine avec générosité. (Pierre C & Rick Report)

 

Skeuds est désormais disponible sur smartphones ICI

http://bit.ly/1ui8QXX

Commentaires

Je suis entièrement d'accord avec l'article, à un détail près: Pusha T n'a clairement pas répondu aux attentes. J'ai initialement été à ce concert pour lui et, comme une grande partie des gens, je suis parti avant la fin étant lassé par ce rythme lent et mou. Je ne regrette absolument pas d'y être allé car les deux premieres performances ont été excellentes ! mais on pouvait très clairement se passer de celle de Pusha T. On croirait qu'il est mort sur scène surtout quand juste avant on a FBZ !!
Au final, je retiens que Pusha T est un excellent artiste studio mais très très médiocre sur scène et j'attendrai longtemps avant de retourner à un de ses concerts même gratuitement !

Écrit par : milan | 04 juin 2014

Il est clair que la prestation de Pusha T contraste un peu avec celle de ses prédécesseurs, cela dit pour me faire l'avocat du diable (ou du King Push), il a eu l'attitude altière propre à un Roi (ou un Roitelet ?) venu en terre conquise.

Scéniquement il n'a pas autant brillé que le soleil mais de qualifier ça prestation de « très très médiocre » manque à mon sens de relativité car le public ne l’a pas hué, bien au contraire.

On peut dire que certes ce n’est pas un show man et que les précédentes prestations ont comblées ses carences.

In fine la combinaison des 3 groupes a quand même donné un concert très très correct.

Mais ton avis reste toute à fait respectable.

Écrit par : Rick Report | 05 juin 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu