Avertir le modérateur

20 mai 2014

Redécouvrez KRS One, le rappeur qui sera prochainement à La Villette

A l’occasion de la venue de KRS-One à La Villette à la fin du mois, revenons sur la carrière bien remplie de ce grand MC qui compte parmi les pionniers du Hip Hop.

Redécouvrez KRS One, le rappeur qui sera prochainement à La Villette sur skeuds.comBien que n’étant plus vraiment sur le devant de la scène aujourd’hui, celui qui sera accompagné par le légendaire groupe Public Enemy lors du Villette Street Festival restera une influence majeure du haut de ses plus de 30 ans d’activité.

Mais avant de revenir sur ses débuts et ses grands succès, une rapide parenthèse pour préciser qu’il est également un exemple pour chacun de nous, lui qui durant son adolescence fut sans domicile fixe mais qui avait choisi de s’en sortir et de se mettre sur le chemin de la connaissance.

Le fameux You Must Learn !!!!


Il passa la majorité de son temps à la bibliothèque pour se cultiver quand il n’était pas dans les rues pour s’adonner à l’art du graffiti.

D’ailleurs c’est de ces deux domaines que fut construit son pseudonyme.

En effet, il avait l’habitude de signer ses graffs en tant que Kris-One.

Cela se transformera plus tard en KRS-One (K.R.S-O.N.E. pour Knowledge Reigns Supreme Over Nearly Everyone) et il rencontrera dans un refuge pour SDF, l’éducateur Scott Sterling aka DJ Scott La Rock avec qui il créera le Boogie Down Productions.

Leur premier album, Criminal Minded sortira en 1987. Un album à contre courant de ce que proposait les ténors du Rap de l'époque qu'étaient LL Cool J, Run-DMC ou Public Enemy.

Il est considéré aujourd’hui comme un classique.

Cette période est marquée par la fameuse Bridge War, une rivalité qui opposa le Boogie Down de KRS-One avec le Juice Crew All Stars du vétéran producteur Marley Marl.

Tout a commencé quand KRS-One et son groupe se sont vus refuser la diffusion de leur morceau en radio par le DJ de la station qui n’était autre que .... Marley Marl.

Il s’en suivit un beef comme on dit couramment sur, entre autre, quel était le lieu de naissance du Hip Hop.

On se souvient du morceau The Bridge de MC Shan et Marley Marl auquel le BDP répondit par le désormais culte The Bridge Is Over.

Pour l’anecdote, 50 Cent a confié que c’était son morceau préféré malgré le fait que KRS-One attaquait son quartier, le Queens dans ses lyrics.

Le différent sera résolu quelques années plus tard et donnera lieu à une pub mythique où Krs-One et MC Shan s’affrontent lors d’une battle pour la marque Sprite avec le célèbre slogan, Obey Your Thirst.

Cela débouchera égalent en 2007 sur Hip Hop Lives, un album collaboratif entre KRS-One et Marley Marl, le leader du Juice Crew All Stars à la production.

Après la mort en 1987 de son ami et membre du groupe, Scott La Rock au cours d’une altercation dans laquelle D-Nice, un autre membre du groupe était également impliqué, le BDP sortit encore quatre albums jusqu’en 1992.

Connaissant un succès grandissant, The Teacha (le professeur) comme il est surnommé himself choisira d’embrasser une carrière solo qui débouchera en 1993 sur la sortie du classique Return Of The Boom Bap.

Cet album sans pochette photo (Jive voulait bien sortir des vinyls mais sans pochette, cela coûtait moins cher) devient sans surprise une fois de plus, un classique Hip Hop.

Il engendrera le single Sound Of Da Police qui sera samplé à maintes reprises.

On peut d’ailleurs l’entendre dans le film La Haine, dans le passage où Cut Killer mixe sur ses platines, le fameux assassin de la police qui est en réalité that’s the sound of da police.

Ce morceau sera de bonne augure pour le reste de sa carrière car il réitèrera l’exploit en sortant deux ans plus tard, l’énorme MC’s Act Like They Don’t Know.

Le titre sorti en 1995 sur son album éponyme et produit par DJ Premier, attaque les rappeurs qui malgré tout le succès commercial qu’ils obtiennent, ne sont pas aussi impressionnant quand ils performent en live.

Ce titre sera le plus grand succès commercial de toute sa carrière et sera repris par Mona Lisa qui, avec The Lost Boyz, chantera quelques semaines plus tard Can't be Wasting My Time pour la B.O. du superbe film, Don't Be a Menace.

Il terminera les années 90 comme il les avait commencées, avec le gros titre Step Into A World (Rapture's Delight) sorti en 1997 sur l’album I Got Next qui reste jusqu’à présent son album s’étant le mieux vendu.

Le titre reprend le classique du groupe Blondie, Rapture sorti en 1981, le premier morceau de Rap chanté par une blanche qui, de plus, vient de l'univers du Punk/Rock (Elle sera suivi par The Clash avec The Magnificient Seven).

Un Remix de Step Into A World par Puff Daddy (aussi présent en featuring) et le staff de Bad Boy Records (surtout le staff !!!) sera également inclus à la fin de l’album.

Pour les plus anciens et qui ont suivis l'actu R&B des années 90, ils se souviendront surement du Music for The 90s de G Simone (la femme de KRS-One) sur son propre label - Front Page Records, morceau produit par le rappeur himself.

Malgré huit bons albums sortis dans les années 2000, il ne retrouvera pu jamais le même succès mais restera très prisé dans le milieu underground et admiré par les nouveaux MCs.

On ne vous cache pas que ici nous attendons avec impatience la venue en France de celui qui fut un des grands leaders de l’âge d’or du Hip Hop et qui changea le mouvement à tout jamais.

Si vous êtes comme nous, enjoy sur Skeuds, le retour du Blastmaster !!! (Flow R. et Mark Skeuds)

 

Boogie Down Productions-The Bridge is over

Mc Shan and KRS One Sprite Commercial

KRS One - Sound Of Da Police

KRS-One - MC's Act Like They Don't Know

KRS-One - Step Into A World (Rapture's Delight)

Blondie - Rapture

G. Simone - music for the 90's (featuring K.R.S. One) (Vocal) (1994)

Mona Lisa - Can't Be Wasting My Time ft. Lost Boyz

 

Skeuds est désormais disponible pour smartphones ICI

http://bit.ly/1oM6oc8

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu