Avertir le modérateur

31 décembre 2013

Rick Ross peut garder son nom

William Roberts II, plus connu sous le nom de Rick Ross, respire un peu mieux !!!

Rick Ross peut garder son nom sur skeuds.comEn effet, Rozay n'était pas certain du tout de pouvoir garder son nom de scène.

Le trafiquant de drogue, "Freeway" Ricky Ross, libéré en 2009 après treize années de prison, avait porté plainte contre le MMG rappeur, lui reprochant de s'être approprié illégalement son nom.

Il demandait dix millions de dollars et avait inclus dans sa plainte Warner Bros. Records, Universal Music et Jay-Z.


Dans un premier temps, un vice de forme avait renvoyé le dealer dans ses cordes.

William Roberts II 1 - "Freeway" Ricky Ross 0.

Mais loin de se laisser abattre, le dealer avait fait appel.

La semaine dernière, un cour de Justice de Californie a rendu son jugement.

Pour le juge Roger Boren, il fallait voir si Rick Ross avait volé le nom du trafiquant en voulant profiter de son histoire, de sa vie.

Et malgré le fait que Rozay parle, entre autre, de drogue dans ses chansons, l'analogie s'arrête là entre lui, l'ancien officier pénitentiaire, et le gros baron de la drogue qui pouvait vendre pour 3 millions de dollars de "came" par jour.

En prenant le nom de Rick Ross pour sa carrière, William Roberts II n'a pas usurpé d'identité en ce sens qu'il ne s'est pas approprié l'histoire de sa prétendue victime.

Rozay s'est créé tout seul (ou presque), sa carrière ne devant rien à "Freeway" Ricky Ross.

Rick Ross peut donc garder son nom de scène ... et sortir enfin son Mastermind.

A suivre sur Skeuds.

 

http://bit.ly/Kik3Gd

09:10 Publié dans Rap | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rick ross, rap, justice |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu