Avertir le modérateur

21 octobre 2013

Et si finalement, Travi$ Scott était le vrai rookie de l'année 2013 ?

L'hiver approche... les classements de fin d'année aussi, il est temps de faire campagne pour ses albums qui méritent de truster les meilleures places.

Et si finalement, Travi$ Scott était le vrai rookie de l'année 2013 ? sur skeuds.comOwl Pharaoh, c'est le nom du projet considéré comme un album par ce rappeur/beatmaker affilié G.O.O.D. MUSIC & Grand Hustle.

Avec ce projet, Travi$ Scott concrétise les attentes et la hype qui l’entourent depuis le placement de son instru Sin City sur la compilation Cruel Summer de Kanye West.

Ce jeune artiste de seulement 21 ans (!!!) fait partie de cette nouvelle génération élevée et influencée par Kanye West.

Les similitudes sont fortes, tellement que l’on pourrait presque entendre Mr. West sur certains couplets...


Toutefois, ce serait une erreur de le considérer comme un mini Kanye West sans personnalité, Travi$ Scott fait partie de ceux qui ont influencé le nouveau son de Kanye West...

Il partage avec son mentor une confiance en soi sans limite, qui l’a même poussé à défier ses parents, utilisant l’argent de ses études au profit de sa passion musicale, se retrouvant par la suite obliger de dormir sur le canapé de ses amis.

Owl Pharaoh est majoritairement produit par ses soins, ainsi que Mike Dean son compagnon de production au sein du label.

Pour les featuring, on retrouve un mélange de rappeur mainstream et d’artistes de la scène alternative: 2 Chainz, T.I., Wale, Meek Mill, A$AP Ferg, Theophilus London, Toro Y Moi...

Alors que vaut le projet de ce jeune rookie présent sur la liste des Freshmen XXL ?

Ce qui est garanti, c’est que l’on ne ressort pas de cet album indemne. Certains vont bouger la tête, d’autres ne termineront pas l’album ...

L’ambiance "dark" (sombre) de l’album peut en rebuter plus d’un... on assiste à une introspection de l’univers sombre de Travi$ Scott.

La direction artistique de l’album est assez intéressante, car tout est fait pour l’auditeur ne s’ennuie pas, on alterne entre un "banger" avec featuring et un morceau plus posé, il y aussi pas mal de variation dans les instrumentales.

Soyons honnêtes Travi$ n’est pas un foudre de guerre au micro...

C’est un rappeur moyen qui se débrouille et qui cache ses défauts en filtrant sa voix. Chaque featuring souligne son manque de maitrise au micro.

Ce qui est marquant dans cet album, c’est la violence et la sauvagerie de certains morceaux qui m’ont presque traumatisé !

Upper Echelon / Uptown / Quintana / Bandz pour les citer, on a ici les plus gros bangers de 2013, il ne reste plus qu’à faire son choix.

Upper Echelon est un peu l’interprétation du son Trap par Travi$, on sent bien sa patte et son énergie sur cette ogive nucléaire. Les invités assurent, tout est réuni pour faire de ce morceau le banger mainstream de 2013.

Ensuite, Uptown est un morceau démoniaque (il n'y a pas d'autres mots), tant par la production que par le flow venimeux de A$AP Ferg qui nous sort un des meilleurs couplets de l’album avec Meek Mill.

Sur l’instrumental Quintana, on est dans l’ambiance Tonnerre sous les Tropiques !!!

Ça explose de partout ! On est encore dans de l’influence Trap avec un hook qui fait penser à Future et Wale en featuring.

Enfin, Bandz est un son de fou furieux !!!

Tellement sauvage qu’il devrait être classé hors catégorie, c’est trop violent pour le commun des mortels (vraiment). Pour le démontrer, Meek Mill avec son couplet énergique arrive avec peine à assumer cette production qui n’est pas à mettre en toutes les mains.

Pour supporter cette avalanche de puissance, nous avons quand même droit à des morceaux plus mélodieux comme Hell of a night et Drive qui comporte un superbe outro (dont je cherche le sample, si certains le reconnaissent...)

Au final, le jugement que l’on porte sur cet album est assez subjectif et dépend vraiment des goûts de chacun (Trap Music...), en tout cas Travi$ Scott a su créer son propre son et joue sa carte pleinement.

Pour un rookie, la créativité et l’énergie qu’apporte Travi$ est remarquable, c’est pour moi la voie à suivre par les autres rappeurs.

Mais au vu de ses faiblesses au micro, Travi$ Scott ne devrait-il pas se contenter de produire pour des rappeurs plus forts que lui ?

A suivre sur Skeuds. (Youssef A.T)


TRAVI$ SCOTT - LIGHTS (LOVE SICK) Prod. TRAVI$ SCOTT

Travi$ Scott - Upper Echelon ft. T.I., 2 Chainz

Travis Scott - Hell of a Night (Owl Pharaoh)


A lire également:

Skeuds est désormais consultable sur smartphone ICI.

http://bit.ly/19Y8HOE

Commentaires

Il sort quand l'album svp ?

Écrit par : davidoof | 21 octobre 2013

Il est sorti en mai, disponible gratuitement ! =)

Écrit par : Youssef | 21 octobre 2013

Déjà sorti ;)

Perso j'ai bien kiffé l'album moi, certes il montre des faiblesses au mic, mais ses prods sont monstrueuses. Peut-être à l'image de Kanye West qui n'est pas pour moi un super rappeur, mais qui apporte tellement d'originalité que ça en fait de lui l'un des meilleurs.

Écrit par : Danny-McCoy | 21 octobre 2013

C'est bien vrai, le petit est entre de bonne main =) J'espère qu'il va continuer et s’améliorer, ce mec peut faire des grandes choses

Écrit par : Youssef | 21 octobre 2013

pour le moment , Travis Scott est trop silencieux, je trouve . Mais je pense qu'il va cartonner comme l'an dernier avec A$ap Rocky .

Écrit par : dope | 22 octobre 2013

Oui, y a plus trop de place pour de nouveaux gars, on a Kendrick / A$ap... Ce qui est bizarre, c'est que Kanye ne le met pas en 1ere partie de son concert... sympa la famille good music ^^

Écrit par : Youssef | 22 octobre 2013

La personne qui a écrit cet article est-elle une professionnelle de la chronique musicale ? A lire les aberrations répétées de son article la réponse est évidemment non...
L'auteur parle de "direction artistique" il a raison, mais il ne peut pas, dans ce cas, faire abstraction des vidéos parallèlement réalisées par Travis Scott dans le but d'illustrer son album. Est-ce du a une recherche sur l'artiste peu intéressée du chroniqueur ou simplement a son incapacité a considérer le rap comme une musique à part entière et pas seulement une harmonie entre une instrumentale et un rappeur. Ce sont sans doute les deux.
Travis Scott est le rappeur de 2013 et sera sans doute celui de 2014 tellement Owl Pharaoh prend la forme d'une claque envers toutes les productions mièvres de ses congénères. A tel point que Kendrick Lamar ou Asap Rocky passe à côté de lui pour de simples usurpateurs produisant une musique répondant aux parfaits cliché d'un rap faussement nouveau.
Ainsi monsieur le chroniqueur je vous prie de ne pas vous inquiéter du niveau de Travis Scott derrière le micro. Car, mais vous ne devez pas le savoir non plus, Travis Scott a signé chez Hustle Music comme rappeur et chez GOOD Music comme producteur. Ce double engagement montre bien l'intérêt des labels de rap pour lui, intérêt si fort qu'il le pousse à être "coupé en deux" c'est pourquoi son album n'est pas en vente, pour des raisons de droits d'auteur. Mais ça non plus vous ne devez pas le savoir...

Écrit par : Grozim | 14 septembre 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu