Avertir le modérateur

17 mai 2013

GQ - Disco Nights - La Minute Quotidienne Old School

Nous parlions tout à l'heure de New York et ce Disco Nights est vraiment un morceau symbolique de cette ville.

GQ - Disco Nights - La Minute Quotidienne Old School sur skeuds.comLa ville dans laquelle le Disco puis le Funk ont explosé, ce morceau étant d'ailleurs à la lisière des deux.

GQ pour Good Quality et non Gentlemen's Quartlerly comme l'avait voulu Tony Lopez le manager du groupe faisait effectivement de la bonne musique ... depuis la fin des années 60.

Et bien que sorti pour GQ en 79, ce morceau a connu plusieurs vies.


D'abord aux débuts des années 70 sous le titre Soul on Your Side puis sous son titre final Disco Nights pour The Rhythm Makers, l'ancêtre de GQ.

GQ composé en 1979 de Emanuel Rahiem Leblanc, Keith "Sabu" Crier, Herb Lane et de Paul Service cherchait à intégrer une major, une grosse maison de disques.

L'idée de choisi Disco Nights pour démo fit rapidement l'unanimité, le groupe ayant eu le temps de le connaître et de le peaufiner à la perfection.

C'est le producteur du titre, Beau Ray Fleming, qui eut la bonne idée de le présenter à Larkin Arnold (encore lui) qui était à la tête du département musique black pour Arista.

Ensemble, il l'écoutèrent dans la voiture de l'executive producer ... et pas qu'une fois.

Larkin Arnold rembobinant (à l'époque on en était encore à la cassette audio) la Tape sur laquelle était enregistré le morceau plusieurs fois afin de l'entendre encore et encore.

Une petite semaine plus tard, GQ eu la réponse de Arista.

C'était bon, et ils signèrent ensemble un deal pour trois albums ... qui ira douloureusement à son terme.

L'enregistrement de l'album intitulé lui aussi Disco Nights se fit assez facilement avec pour seul apport musical extérieur, l'ami de Larkin Arnold, Ray Chew.

Pour le single, ce fut encore plus rapide, car comme le soulignait dans le Billboard et dans Blues & Soul Emanuel Rahiem Leblanc.

Et d'ajouter que le Rock-Freak leur vint, comme cela, en studio même si ils l'avaient parfois ajouté auparavant.

Là, il resterait et ferait même partie du titre officiel.

A la lecture du Billboard du 14 avril 1979, le groupe, bien que plus ou moins prévenu, fut tout de même assez surpris d'être en tête du Top R&B US Singles.

Et pourtant, dans tout New York le titre faisait le bonheur des dancefloors sans parler de WBLS qui le passait (presque) en boucle.

Dans l'album Disco Nights, on retrouve une reprise du tube de A Taste of Honey, Boogie Oogie mais aussi I Do Love You qui s'est également bien classé (#5) dans le Top R&B US Singles.

La carrière de GQ chez Arista ne s'arrêtera pas au troisième album mais à un single, Try Smurfin' qui fu un échec tel que le groupe qui devait ressigner pour un tour fut éjecté du label sans ménagement.

Malgré la promo incessante de Phil Barney sur Carbone 14 à Paris ... bien trop loin de NYC.

Enjoy GQ sur Skeuds, Good Music avant l'heure !!!!

 

GQ - Disco Nights


A lire également:

Skeuds est désormais consultable sur smartphone ICI.

http://bit.ly/106kTaD

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu