Avertir le modérateur

26 avril 2013

Lauryn Hill donne des précisions concernant son deal avec Sony

Lauryn Hill a rarement fait l'actualité qu'en ce moment, même au temps de sa splendeur et de ses multiples frasques, la Fugees rappeuse/chanteuse n'a pas fait autant parlé d'elle.

lauryn_hill-9-skeuds.jpgSous le coup d'une peine de prison qui lui pend au nez depuis plusieurs mois, Miss Hill a du convaincre le tribunal devant lequel elle est passé en jugement, de sa bonne foi de vouloir rembourser sa dette.

Preuve à l'appui, on a parlé d'un contrat de un million de dollars signé avec Sony Music.

Lauryn Hill a tenu à rétablir SA vérité, la bonne si possible, sur son Turnblr, en publiant une longue lettre dont il faut décode chaque passage:


It has been reported that I signed a new record deal, and that I did this to pay taxes. Yes, I have recently entered into an agreement with Sony Worldwide Entertainment, to launch a new label, on which my new music will be released. And yes, I am working on new music.

On apprend que Sony Music va monter un nouveau label et que Lauryn Hill va l'y aider.

Ses prochaines productions devant sortir dessus ... et très certainement servir de vitrine afin d'attitrer de nouveaux talents.

La suite est plus confuse:

I’ve remained silent, after an extensive healing process. This has been a 10+ year battle, for a long time played out behind closed doors, but now in front of the public eye. This is an old conflict between art and commerce… free minds, and minds that are perhaps overly tethered to structure. This is about inequity, and the resulting disenfranchisement caused by it. I’ve been fighting for existential and economic freedom, which means the freedom to create and live without someone threatening, controlling, and/or manipulating the art and the artist, by tying the purse strings.

En bref, depuis dix ans, pour elle, il y a conflit d'intérêt entre la création artistique et la vente d'oeuvres.

Comment être libre alors que l'on doit vivre de son art ? Un vrai sujet de philo pour la prochaine saison du Bac.

Et d'ajouter que:

It took years for me to get out of the ‘parasitic’ dynamic of my youth, and into a deal that better reflects my true contribution as an artist, and (purportedly) gives me the control necessary to create a paradigm suitable for my needs. I have been working towards this for a long time, not just because of my current legal situation, but because I am an artist, I love to create, and I need the proper platform to do so.

Désormais, elle devrait disposer de l'outil qui lui manquait pour créer, un processus qu'elle aime ... ce nouveau label monté par/avec Sony Music.

La suite, par contre, est plus intéressante:

The nature of my new business venture, as well as the dollar amount reported, was inaccurate, only a portion of the overall deal. Keep in mind, my past recordings have sold over 50,000,000 units worldwide, earning the label a tremendous amount of money (a fraction of which actually came to me).

Le chiffre rapporté par les médias serait complètement faux ... il serait très largement sous évalué.

En effet, pour se justifié, elle pointe du doigt qu'elle a vendu plus de 50 millions d'albums dans le monde, ce qui a rapporté beaucoup d'argent à sa maison de disques de l'époque ... Sony Music.

C'est donc normal qu'une part du gâteau, qu'elle n'a pas touchée, lui revienne ... enfin.

La fin est du pur Caliméro.

Only a completely complicated set of traps, manipulations, and inequitable business arrangements could put someone who has accomplished the things that I have, financially in need of anything. I am one artist who finds value in openly discussing the dynamics within this industry that force artists to compromise or distort themselves and what they do, rather than allowing them to make the music that people need. There are volumes that could (and will) be said.

L'industrie du disque, sous prétexte qu'elle paie ses artistes, les force à aller dans des directions dans lesquelles ils n'auraient pas été naturellement.

L'argent pourrit les relations en les rendant inégalitaires.

Comprenne qui pourra.

Ce qu'il faut retenir surtout, c'est que l'on devrait prochainement de nouveaux morceaux de Lauryn Hill sur un nouveau label dirigé par Sony.

Et qu'elle a touché bien plus d'un million de dollars.

Comme disait les O'Jays, Money, Money, Money ... Money !!!!

A suivre sur Skeuds.


A lire également:

Skeuds est désormais consultable sur smartphone ICI.

http://bit.ly/10hhuV1

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu