Avertir le modérateur

22 avril 2013

Teddy Pendergrass - Joy - La Minute Quotidienne Old School

A chaque fois que nous avons entendu parlé de Teddy Pendergrass pour autre chose que pour sa musique, c'était pour entendre une mauvaise nouvelle.

Teddy Pendergrass - Joy - La Minute Quotidienne Old School sur skeuds.comLa première fois c'était un mardi lors de l'émission de Smith & Wesson (avec Gudule) sur Radio 7, on apprenait un triste mardi soir de 1982 le terrible accident de voiture survenu au chanteur, accident qui le clouera dans un fauteuil roulant pour le restant de ses jours.

La seconde et dernière, c'était pour (vous) apprendre sa disparition au début de l'année 2010.

Mais fort heureusement, Teddy Pendergrass n'a pas fait que de nous arracher de larmes .... ou alors des larmes de Joy comme en 1988 avec Reggie et Vincent Calloway du groupe Midnight Star.


Il se trouve que le hasard fait encore une fois bien les choses puisque il se trouve que Reggie Calloway et Teddy Pendergrass ont le même manager, Shep Gordon de Alive Enterprises.

Le nouvel album de Teddy Pendergrass, le premier depuis trois longues années.

Et pour cet album qui était terminé, il manquait un tube, un lead single comme on dit là bas.

Shep Gordon appela donc Reggie Calloway pour lui demander de lui rendre un petit service.

De faire un tube pour Teddy Pendergrass, le groupe Midnight Star ayant cartonné avec Freak-A-Zoid, No Parking On The Dance Floor ou Curious repris quelques années plus tard par Kurious.

Reggie Calloway accepta le défi, trop content de travailler avec un monstre comme Teddy Pendergrass dont la carrière de brillant chanteur de Philly parle pour lui.

Cependant, en arrivant à Philadelphie, les frères Calloway ne savait pas ce qu'ils allaient trouver, du moins qui ils allaient trouver.

Car handicapé, on ne sait pas dans quel état (d'esprit) Teddy Pendergrass se trouve.

Et Teddy Pendergrass était heureux, malgré le handicap, il était plein de joie ... de Joy.

Et lorsqu'ils rentrèrent chez eux, les Calloway's Brothers, Reggie se mit au travail avec l'idée de joie, de Joy mais sans pouvoir la matérialiser.

Pour la concrétiser en musique et en paroles, il demanda l'aide de Joel Davis et se remémora ce qu'ils avaient vu à Philly.

L'idée vint progressivement mais sûrement.

Lorsque Reggie Calloway fit écouter Joy à Shep Gordon, ce dernier ne vit pas le hit, juste un morceau de plus à mettre (peut-être) dans l'album.

Mais Reggie Calloway lui assura que tout est dans les paroles et que Teddy Pendergrass les sublimera à merveille.

Il demande d'ailleurs au chanteur de ne pas trop répéter la chanson, de la jouer avec sa joie personnelle.

Grand bien lui en prit puisque Joy lui offrit son premier spot de #1 dans le Top US R&B Singles en presque dix ans. Close The Door fut le dernier ... en 1978.

Avouons que c'est amplement mérité pour ce morceau qui sera le premier single extrait de ... Joy, l'album.

En 1994, Teddy Pendergrass nous offrit encore un petit (grand !!) frisson avec le Remix de Believe in Love, toujours chez Elektra Records ... et dire qu'au départ ce n'était qu'un downtempo.

A Soul II Soul, nous en avons vendu plus de 500 copies en quelques semaines.

Enjoy Teddy Pendergrass sur Skeuds, Joy !!! RIP Teddy P.

 

Teddy Pendergrass - Joy - Live

Teddy Pendergrass - Joy

 

A lire également:

Skeuds est désormais consultable sur smartphone ICI.

http://bit.ly/10txWZE

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu