Avertir le modérateur

20 avril 2013

The Dazz Band - Let The Music Play - La Minute Quotidienne Old School

Il suffit que l'on parle de Funk pour se retrouver encore une fois dans l'Ohio ... pas celui de Dayton (le groupe et la ville) celui de Cleveland, plus au nord du pays.

The Dazz Band - Let The Music Play - La Minute Quotidienne Old School sur skeuds.comPourtant, Dazz et sa bande qui était à l'origine Kinsmann Dazz avait un son assez inspiré d'un autre groupe légendaire de l'Ohio, les Ohio Players.

Il le garderait le temps de trois albums, et dans le troisième opus de la discographie du groupe, Let the Music Play, une petite perle n'a pas été couronné de son éclat.

Le morceau éponyme, Let The Music Play.

Ce morceau fort en bouche et à l'écoute ne se classera jamais nulle part. C'est Knock !, Knock !, qui fut également un single extrait de l'album, qui se classa péniblement en spot #44 du Top R&B US Singles en 1980.


Et pourtant, ce titre produit par le génial Reggie Andrews qui inspira quant à lui le groupe de Hip Hop The Pharcyde, est vraiment la bombe de l'album.

Il ne sortit malheureusement qu'en 12" promo mais avec un son boosté par rapport à celui de l'album.

L'album disparut assez vite des bacs des disquaires parisiens mais comme ne se vendit pas très bien outre Atlantique, les soldeurs US, Scorpio en tête, le brada.

Ainsi, cet album que beaucoup d'amateurs cherchaient au début des années 80, se retrouvait chez des spécialistes de albums dit en cut, c'est à dires soldé et dont la pochette avait été entaillée ou carrément coupée comme dans notre illustration.

C'est Copa Music dans sa première grosse boutique aux Puces de St Ouen qui le représenta le premier dans les bacs.

A 25 francs (4,5 euros), une méga affaire (le dollar était à son plus haut à cette époque) !!!!

Dazz Band, après ce deuxième album sous son nouveau nom, le premier chez Motown, n'en resta pas là.

Le groupe était installé et chez Motown, on lui prédisait un avenir assez radieux.

Et bingo, Reggie Andrews eu la malice et l'intelligence de tourner un peu le dos au son des Ohio Players et des clubs de Jazz de Cleveland.

Il reparti avec un son plus électronique, plus mécanique, l'un de ceux que l'on retient toute sa vie.

Avec Keep It Live, Dazz Band tapait immédiatement dans le mile avec le premier extrait de l'album intitulé Let It Whip.

Programmé en avant première sur une radio locale, le titre fit exploser le standard de la radio.

Et à NYC, WBLS en a fait son morceau le plus programmé en avril 1982.

Un 92ième #1 R&B US Singles pour la Motown. Pas mal !!!

Il faut dire que pour ce morceau, Reggie Andrews se fit aider par un monstre musical, Leon Ndugu Chancler.

C'est ce dernier qui eut la fameuse idée d'utiliser une TR-808 de Roland pour ce titre, cette boite à rythmes magique dont nous vous avons parlée ICI.

Et donc oui, BINGO !!!

Ce titre fût numéro UN le 29 mai 1982 pendant cinq semaines et apporta un Grammy Award au groupe.

Pour la première et la dernière fois, Dazz Band connut ce bonheur qu'il aurait pu connaître avec Let The Music Play mais, Motown ne mit pas le paquet sur la promo pour cet album.

Dommage, car quelle patate tout de même !!!

Enjoy Dazz Band sur Skeuds, Let ... it Whip & The Music Play.

 

The Dazz Band - Let The Music Play

The Dazz Band - Let It Whip -

 

A lire également:

Skeuds est désormais consultable sur smartphone ICI.

http://bit.ly/15u8rrW

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu