Avertir le modérateur

17 décembre 2012

Endetté, George Clinton contraint de vendre ses chansons

Cela ne s'arrange pas pour l'un des Papys du Funk, George Clinton, le Parliament/Funkadelic créateur avec d'autres de la P Funk et un peu de la G Funk chère à Snoop.

George Clinton - skeuds.comEn effet, George Clinton n'a pas réglé ses problèmes d'impôts et va donc devoir faire, sous la contrainte, quelques sacrifices.

En effet, l'ardoise que devrait le P Funk leader se monterait à un million de dollars et la justice vient de rendre son avis sur le sujet.

Pour rembourser sa dette, puisqu'il semble incapable de le faire, George Clinton va devoir céder ses droits musicaux.


George Clinton est l'auteur (au sens très large) de très nombreux titres dont les différents droits lui rapportent de l'argent, droits qu'il va devoir céder à la société Hendricks & Lewis représentante de l'Etat américain dans ce cas précis.

Mais tout n'est pas si simple au pays des droits musicaux.

Effectivement, il semblerait que dans de très nombreux cas, George Clinton ne soit plus le détenteur de ces/ses droits.

Ce serait Warner Music qui en serait le véritable propriétaire.

Ce qui n'arrange pas du tout les affaires de l'ami George car, rappelons le, là bas, ils ne plaisantent pas avec les impôts et surtout avec ceux qui tentent d'y échapper.

Ce serait cruel d'aller en prison à 71 ans passés.

A suivre sur Skeuds.


A lire également:

Skeuds est désormais consultable sur smartphone ICI.

http://bit.ly/T1IF67

08:36 Publié dans People | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : george clinton, people, impots |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu